La télévision connectée

La télévision connectée

La première tentative de télé connectée au sens où on l'entend aujourd'hui date de 2000. Un partenariat entre Thomson et Microsoft avait donné naissance à TAK, un téléviseur connecté à Internet afin de fournir une poignée de widgets, type météo ou bourse. Le succès n'a pas été au rendez vous.
Le premier brevet Français date de 1994 et fut étendu à l'Europe et aux États Unis l'année suivante. Il fut une amélioration conséquente du Terminal Interactif Multimédia réalisé en 1993 pour la Française des Jeux sous la présidence de Gérard Colé. Ce Terminal Sécurisé utilisant déjà la technologie Mpeg était relié à un serveur dédié de la FdJ.

Différentes solutions permettent de raccorder le téléviseur à Internet.

Intégrée

Le téléviseur est déjà équipé au niveau matériel et logiciel pour recevoir Internet. Cela se traduit techniquement par la présence d'un port Ethernet ou d'un adaptateur Wifi.
Pour la partie logiciel, il existe déjà de nombreuses offres différentes. Elles peuvent provenir directement du constructeur, comme Internet@TV de Samsung, ou d'un éditeur externe comme les offres Yahoo! Connected TV ou Google TV. On mentionnera également l'offre européenne HbbTV qui émane d'un consortium de constructeurs et de diffuseurs.
En 2011, Samsung estime que 2/3 de ses ventes de téléviseurs seront des modèles connectés.

Interface dédiée (Over the top box)

Pour ne pas obliger le consommateur à changer de téléviseur pour profiter des services de la télé connectée, il existe des boitiers dédiés. Ce sont des boitiers qui se branchent à Internet et au téléviseur et qui prennent en charge l'aspect connecté. Cependant ils ne font pas office de récepteur télé. C'est donc un système qui s'intercale entre le boitier de réception télé (TNT, câble, satellite, adsl...) et le téléviseur.
On citera à titre d'exemple les boîtiers qui fournissent l'offre Apple TV ou l'offre Google TV.

Les terminaux

Les terminaux ou set top box en anglais, sont les boitiers qui nous servent actuellement à recevoir la télévision "traditionnelle". Le signal peut provenir de différentes sources : TNT dans la norme DVB-T (DVB-T2 dans dans certains pays européens), câble,( DVB-T ou C) satellite ( DVB-S2) , adsl... Dans le cas particulier des box adsl, tous les éléments techniques de la télé connectée sont disponibles : réception télé et connexion Internet, il ne manque que l'offre logicielle. La Freebox Revolution de Free commence à fournir des services apparentés télé connectée.

Services

La finalité de la télé connectée est de fournir différents types de services aux téléspectateurs. On peut les regrouper en 3 catégories :

Navigation

Il s'agit tout simplement de fournir un navigateur Web directement sur le téléviseur pour pouvoir surfer comme on le ferait sur un ordinateur traditionnel. Certaines offres fournissent un clavier, généralement muni d'un dispositif de pointage. Pour d'autres, le clavier sera en supplément. Enfin il existe aussi des claviers virtuels, semblables à ceux que l'on peut trouver sur certains smartphones tactiles : un clavier viendra s'afficher en surimpression sur la page internet et on pourra l'utiliser avec la télécommande du dispositif de télé connectée.

Vidéos

L'accès aux vidéos sera certainement un des usages les plus courants de la télé connectée. On pourrait regrouper les vidéos accessibles dans 3 catégories. Tout d'abord, les vidéos courtes type Youtube ou Dailymotion. Ensuite, la catch up TV, la télévision de rattrapage qui permet de revoir gratuitement des programmes déjà diffusés sur les chaines de télé. Enfin, la VOD, la vidéo à la demande, payante, permettra d'accéder à de nombreux catalogues de films, séries, documentaires... le tout éventuellement en HD, 3D...

Applications

Certainement le point le plus important de la télé connectée. Le parallèle avec le monde des smartphones et les milliards d'applications téléchargées sur l'App Store d'Apple laisse présager d'une vraie révolution. Le concept de 'store', une boutique d'application, risque de s'imposer pour toutes les offres de télé connectée. On pourra y télécharger des applications gratuites ou payantes pour nos téléviseurs. On pense évidemment à des jeux ou des adaptations de services Web populaire comme Facebook ou Picasa. Mais les applications qui seront les plus innovantes et les plus intéressantes seront certainement celles qui exploiteront au mieux le téléviseur, en interagissant avec l'émission en cours par exemple.
A ce titre, l'opportunité offerte par HbbTV qui est la seule à rester totalement entre les mains du diffuseur est certainement une des plus intéressantes.